À propos de Sciences Connexions

L’objectif premier de Sciences Connexions est de faire ressortir les connexions entre l’humain, les sciences et les technologies afin de proposer une explication moderne et originale du monde dans lequel nous vivons. 

Le 20e siècle a vu une avancée incomparable des sciences et des technologies. Nous avons connu plus de changements fondamentaux dans notre compréhension de l’homme et du monde que pour l’ensemble des autres siècles.  

Le problème est que notre monde est devenu de plus en plus complexe et difficile à comprendre. Au fil des ans, les différentes

Jean Pic de La Mirandole, 1463-1494 Cristofano dell’Altissimo [Domaine public], via Wikimedia

disciplines se sont développées et surspécialisées pour devenir hermétiques aux non-initiés.

Dans la Grèce antique, la philosophie (ou l’amour de la sagesse) portait sur l’ensemble du savoir et essayait à la fois d’expliquer le monde et l’homme.  À la renaissance, un humaniste comme Jean Pic de la Mirandole pouvait se vanter de connaitre tout le savoir qui existe.

Aujourd’hui, ce n’est évidemment plus possible. Même les philosophes doivent se spécialiser. Il existe un grand nombre d’ouvrages de vulgarisation scientifique, mais la plupart ne portent que sur une seule science ou discipline.

Malgré le foisonnement de l’information sur Internet, il est de plus en plus complexe pour une personne curieuse d’acquérir une compréhension globale du monde.

Les universitaires sont cloisonnées dans leur discipline respective et vivent sous le dictat de publier ou mourir. L’extraordinaire Wikipédia a, heureusement, une politique de neutralité et le principe d’interdiction de recherches originales ce qui limite la réflexion et l’introduction de nouvelles idées.

N’étant ni philosophe, ni physicien, ni historien, ni anthropologue, ni astronome, seulement très curieux, je n’ai pas à observer les barrières universitaires qui font qu’aujourd’hui, les sciences progressent en silo. Le prix à payer est peut-être dans certains cas, une trop grande approximation ou même des erreurs, mais le jeu en vaut la chandelle parce qu’il permet de faire des connexions entre différentes disciplines scientifiques afin de mieux expliquer le monde dans lequel on vit.